Home

Agence Belvédère

Un point de vue unique

 

Esprit

Belvédère est une agence de conseil en affaires publiques, intervenant auprès des entreprises pour développer leur relation avec la sphère publique.

La connaissance de la sphère publique, administrative et politique, est essentielle pour pouvoir créer et préserver les liens d’intérêts qui existent entre les différents partenaires publics – privés. L’agence Belvédère a pour vocation de conseiller les entreprises dans leurs échanges et leur stratégie vis à vis des collectivités territoriales et des pouvoirs publics.

 
 
 

1. Comprendre

Les enjeux de nos partenaires

Les besoins de nos clients étant tous différents, nous réalisons un audit systématique de leurs intérêts vis à vis de la sphère publique. Cette étude nous permet de déterminer précisément leurs attentes pour les accompagner dans la réalisation de leurs objectifs.

2. Analyser

Les opportunités d’actions

En fonction de leurs objectifs, nous réalisons une étude territoriale afin de comprendre avec précision les enjeux sociologiques, politiques, économiques et associatifs. Cette cartographie nous permet de connaître le terrain sur lequel nos clients souhaitent évoluer. 

3. Convaincre

Les pouvoirs publics

Une fois les objectifs définis et les enjeux territoriaux compris, nous élaborons une stratégie pour communiquer les intérêts et le savoir-faire de nos clients auprès des collectivités territoriales. Cette stratégie sera le socle de base pour convaincre les pouvoirs publics.

Métiers

Marchés publics

La commande publique représente chaque année environ 10% du PIB français, soit près de 200 milliards d’euros. Pour autant, la part des marchés publics attribuée aux PME reste assez faible, aux alentours de 30% de la valeur totale. Nous avons mis en place une solution d’accompagnement pour permettre aux TPE et PME de rentrer dans un secteur leur permettant de développer et de sécuriser leur chiffre d’affaire.

Appels à projets

Pour répondre à une problématique, comme valoriser le patrimoine existant, ou créer des nouveaux aménagements territoriaux, les collectivités locales lancent régulièrement des appels à projets. Ces concours, sont l’occasion pour les entreprises et/ou associations de s’impliquer dans le développement local. Nous les accompagnons pour que leurs propositions répondent à la problématique et au cadre exposé par les pouvoirs publics.

Délégations de services publics

Le contrôle de la masse salariale étant une nécessité absolue pour les collectivités territoriales en raison de la baisse des dotations de l’Etat à laquelle elles doivent faire face, conduit ces établissements à sous-traiter une partie des services publics. Nous assistons les sociétés souhaitant se positionner en analysant la demande de la collectivité et les besoins des administrés.

Relations avec les pouvoirs publics

Que ce soit pour l’obtention d’un permis de construire, l’implantation d’une activité commerciale, le développement économique d’une entreprise, ou un projet d’animation organisé par une association locale, les relations entre les sphères privée et publique sont multiples. Nous sommes aux côtés des différentes organisations pour les assister dans leur communication institutionnelle.

Contact

Société

Nom*

Email*

Téléphone

Votre demande concerne

Demande

Clients

  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home
  • Home